Pour cueillir des pommes en famille

Jour 145 sur 365…

On trouve trois concentrations de vergers dans les environs de Montréal: la région de Saint-Joseph-du-Lac, dans les Laurentides, la région de Saint-Antoine-Abbé, en Montérégie et celle, plus vaste bien que plus dispersée, de la portion occidentale des Cantons-de-l’Est. Quelle belle activité familiale que la visite d’un verger par une belle journée d’automne. Voici quelques suggestions de vergers originaux où petits et grands ne s’ennuieront pas !

Les Vergers Denis Charbonneau
Si vous allez cueillir des pommes aux Vergers Denis Charbonneau, au pied du mont Saint-Grégoire, ne soyez pas surpris si le stationnement dans le rang de la Montagne déborde loin dans le champ, même au début septembre quand commence la cueillette des pommes.

Mais qu’est-ce qui amène autant de gens? Après tout, ce ne sont pas les vergers qui manquent dans ce secteur entre Montréal et Granby. La réponse est simple: il y a beaucoup plus que la cueillette de pommes. À l’entrée des vergers, un petit resto charmant et rustique abrite sous le même toit la boutique où l’on vend des produits maison, comme des tartes, des confitures et des gelées. Notre suggestion: les crêpes aux asperges, avec jambon et sauce béchamel. Avec un mousseux du Fermier, fait à la cidrerie des Charbonneau, c’est délicieux. Une petite ferme abrite chèvres, lapins et autres animaux. Dans un étang s’ébattent oies et canards. Entre les bâtiments, glissoires et balançoires font la joie des enfants. Pour une sortie en famille, c’est génial.

La Magie de la Pomme
La Magie de la Pomme à Saint-Eustache a quelque chose que les autres vergers n’ont pas: une princesse. Pour les tout-petits, ça compte. Avant la cueillette, la Princesse Api accueille parents et enfants dans une vieille grange bien préservée pour une présentation théâtrale. Debout, devant son château rouge, vert et jaune, elle nous entretient de la floraison des pommiers, de la façon de cueillir une pomme et de la décoration des courges, fort abondantes dans les champs voisins des vergers. De temps à autre, la marionnette Miss Pommette intervient. Après quelques chansons avec les enfants, toutes sur les pommes, la Princesse Api les invite à monter dans une charrette tirée par un tracteur, pour aller au verger. À deux pas du verger se trouve un champ de petites citrouilles, cultivé spécialement pour les enfants. De retour à la grange, vous avez le loisir d’aller voir les animaux. Dans une section aménagée pour les tout-petits, vous avez le plaisir de côtoyer un cheval nain, des chèvres et un âne. Il y a aussi des canards et des lapins.

Verger Pommalefun
Au verger Pommalefun de Saint-Joseph-du-Lac, au nord-ouest de Montréal, tout a été pensé en fonction des enfants. Les propriétaires, Marie Danièle Gervais et Robert Labelle, n’ont rien laissé au hasard. De nombreuses branches basses ont été conservées près du sol, afin que les bambins, à partir de 18 mois, puissent cueillir quelques pommes. Dans chacune des deux salles de toilettes, il y a même une table à langer. Au cœur du verger, des maisonnettes et des modules de jeu colorés ajoutent une touche de magie. L’un des modules est muni de cordage pour grimper et d’une glissoire. On retrouve également une petite grange avec glissoire, une maison de poupées et un tracteur de bois, très populaire auprès des garçons. Une fermette se trouve à quelques pas. Les enfants peuvent offrir à un âne ou un mouton une poignée de maïs concassé, achetée dans une machine distributrice qui fonctionne avec une pièce de 25 cents. Confitures et gelées de pomme et de petits fruits sont en vente à la boutique champêtre. Également dans la grange, la chocolaterie propose d’autres gâteries du verger. Les groseilles enrobées de chocolat sont tout simplement exquises. À deux pas de l’entrée, vous pouvez vous installer pour manger à l’une des tables de pique-nique placées à l’ombre des pommiers. Vraiment, le verger Pommalefun, c’est une foule de petits plaisirs à partager en famille.

Ferme Quinn
Sur l’île Perrot, la Ferme Quinn accueille les visiteurs toute l’année à son café et à son comptoir de produits du terroir. Toutefois, l’automne prend une saveur particulière. La cueillette des pommes attire son lot d’habitués, mais c’est surtout la cueillette des citrouilles et des autres courges qui démarque la ferme. Vous avez beau avoir vu des recettes à la télé ou dans des livres, mais trop souvent vous ne portez pas attention. Mais puisque vous vous retrouvez sur une ferme où vous pouvez vous procurer des courges, vous vous demandez forcément comment elles peuvent être apprêtées. Vous en avez vite un aperçu au café de la ferme où l’on sert muffins et tarte à la citrouille, sans oublier le fameux potage à la courge. Vous pouvez acheter des courges sur place ou aller les cueillir dans les champs, pour ensuite les apprêter vous-même à la maison. Pour savoir comment, jetez un coup d’œil sur les recettes de Marie Quinn publiées sur le site Internet de la ferme.

Coordonnées
Verger Pommalefun
1673 chemin Principal,
Saint-Joseph-du-Lac
Tél : (450) 491-7319
La Magie de la Pomme
925 ch. Fresnière, Saint-Eustache
Tél : (450) 623-0062

Ferme Quinn
2495 boul. Perrot, île Perrot
Tél : (514) 453-1510

Vergers Denis Charbonneau
575 rang de la Montagne,
Mont-Saint-Grégoire
Tél : (450) 347-9184

Auteur : Alain Demers

Extrait du guide:

Les plus belles escapades à Montréal et ses environs_hr.jpg
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s